Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
The dirty cinema

The dirty cinema

Sale comme sauvage. Sale comme sexy. Voici une caverne entièrement dédiée aux films de genre, aux déflagrations pelliculées, aux péloches cramées, aux bisseries qui tâchent. Moteur.

Articles avec #suspense & thriller catégorie

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

LE MIROIR OBSCÈNE + AL OTRO LADO DEL ESPEJO (Jess Franco, 1973) Annette (Emma Cohen) est très proche de sa frangine Marie (Lina Romay). Quand la première projette de se marier avec un grand blond, la seconde ne peut le supporter et se fout en l'air. Accablée,...

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

L'ULTIMATUM DES TROIS MERCENAIRES (Robert Aldrich, 1977) Mutilé en Europe (notamment en France où il perd une cinquantaine de minutes), échec critique et public aux États-Unis, L'ultimatum des trois mercenaires est l'exemple même du chef-d'œuvre incompris...

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

STOKER (Park Chan-wook, 2013) Alors que Kim Jee-woon a tâté du western urbain avec Le dernier rempart (du B fun et bourrin comme on l'aime), son compatriote Park Chan-wook a investi quant à lui le terrain du thriller domestique pour sa première expérience...

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

BARBE-BLEUE (Edward Dmytryk & Luciano Sacripanti, 1972) Librement adapté du conte de Charles Perrault, ce Barbe-bleue est une belle curiosité, une œuvre étrange se distinguant par une liberté de ton propre aux seventies. Le célèbre tueur de femme est...

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

ZERO DARK THIRTY (Kathryn Bigelow, 2013) Zero dark thirty me donne l'occasion de faire un petit baisemain à l'excellente Kathryn Bigelow. Une sacrée nana qui s'est imposée à Hollywood en damnant le pion à ses collègues masculins sur leur propre terrain...

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

THE SECRET (Pascal Laugier, 2012) Tout comme Eric Valette (One missed call, Hybrid), on aurait pu craindre que Pascal Laugier ne se fasse bouffer tout cru par le système hollywoodien. Soyons rassurés, il n'en est rien. Mieux que ça, The secret confirme...

Publié le par Dirty Max 666
Publié dans : #SUSPENSE & THRILLER

I KNOW WHO KILLED ME (Chris Sivertson, 2007) Descendu en flammes lors de sa sortie aux Etats-Unis, lauréat de huit Framboises d'Or en 2008, railler par des détracteurs amalgamant les déboires people de sa star et le film lui-même, I know who killed me...